Accueil > Noter > Histoire des notations musicales 2

   
  • Entre les notations du XVI° et celles du XVII° siècle, les différences sont minimes (forme ovale des notes au lieu de notation en losange, calligraphie des clés de sol, de fa et d’ut simplifiée, etc.). L’évolution se fait dans le sens d’une uniformisation des notations dans toute l’Europe et de la recherche d’économie des graphies ; et si des différences se font plus manifestes concernant la notation des durées, les vraies nouveautés des XVII° et XVIII° siècles sont la trouvaille de la barre de mesure et la notation des nuances. Pour finir, ce n’est qu’à partir du XIX° siècle que l’on note les indications du métronome.

  • KUNC, Aymé (1877-1958). Quatuors à cordes, par le Quatuor Gaudeamus (Ensemble Ricercata de Paris), M10, 2000.]

 
Glossaire Crédits