Accueil > Interpréter > Parties séparées

   
  • La disposition en parties séparées apparaît au XIII° siècle. La musique de chaque instrumentiste ou chanteur y est reproduite indépendamment de celle des autres pour faire l’objet d’un volume ou de la section d’un volume. Cette disposition est encore au XVI° siècle la forme la plus habituelle de l’édition musicale. Aucun document, donc, ne permet alors de visualiser la totalité de l’œuvre d’un coup d’oeil.
  • Cette disposition révèle un système de pensée dans lequel on considère que les mélodies possèdent chacune leur intérêt propre. Cette pensée se transforme de telle sorte que la musique devienne non plus un ensemble de lignes mélodiques disjointes, mais la somme des rencontres verticales des mélodies entre elles. On décide alors de créer une présentation où figurent, les unes sous les autres, toutes les portées devant être jouées simultanément. La partition d’orchestre ou de chœur est née.

  • KUNC, Aymé (1877-1958). Quatuors à cordes, par le Quatuor Gaudeamus (Ensemble Ricercata de Paris), M10, 2000.]

 
Glossaire Crédits