Accueil > Penser > La partition mise en question > Music of changes

Music of changes
       
  • John CAGE (1912-1992). Music of changes. Livre I, New-York, Peters, cop. 1961.

  • CNRT, 111 Cag

  • Grâce à sa Music of changes, John Cage introduit l’aléa dans le processus de composition. Cette partition est élaborée selon la méthode de divination chinoise du Yi Jing (Le livre des changements). De plus, afin de brouiller plus encore le résultat sonore, le piano est « préparé ». Divers objets (boulons, vis à bois…) sont accrochés aux cordes pour venir contrarier l’émission des notes et transformer la sonorité habituelle de l’instrument. Ainsi, la réaction sonore des objets, toujours inattendue, crée de l’aléatoire dans le jeu instrumental. Selon l’aveu du compositeur, cela a pour but de libérer le son en lui rendant son caractère brut et primordial. Le rôle du compositeur serait ainsi de produire du son sans chercher à le contrarier, ni l’enfermer dans aucune structure intellectuelle autoritaire.

  • Complete piano music, vol. 3 : Music of changes, par Steffen Schleiermacher, Detmold, Musikproduktion Dabringhaus aud Grimm, 1998.
 
Glossaire Crédits