Accueil > Noter > Histoire des notations musicales 1 > Missale

Missale
       
  • Missale secundum consuetudinem Romane ecclesie.

  • BMT, Ms. 90

  • Manuscrit du début XIVe siècle. Vélin, 322 mm, 407 feuillets.
  • Notation de plain-chant sur quatre lignes. Depuis la fin du XII° siècle, les lignes et points se sont épaissis. La raison technique en est que les moines ont adopté la plume d’oie à bec large pour la copie des manuscrits. De plus, les signes sont disposés sur une portée à quatre lignes, ce qui permet de noter la hauteur des sons (on peut du reste enfin parler de notes).

  • Le règne de la polyphonie : Ars Nova, (…). Messe de Tournai (c.1330-40), Gloria in excelsis Deo, par l’Ensemble Organum, sous la direction de Marcel Pérès, coll. « 2000 ans de musique, vol. 2 », Arles, Harmonia Mundi, 1999.
 
Glossaire Crédits