Accueil > Noter > Histoire des notations musicales 3 > Telemusik

Telemusik
       

  • Karlheinz STOCKHAUSEN (1928-...). Telemusik, Nr.20, pour bande magnétique 4 pistes, London, Universal Edition, cop. 1969.

  • CNRT, G.F. Sto

  • Alors qu’il séjourne au Japon, Stockhausen assiste à un rituel bouddhiste. Très impressionné, il décide de mettre au point une œuvre dans laquelle il souhaite mêler des sons électroniques à des extraits de musique traditionnelle empruntés à divers pays (cf. mélodie chinoise notée sur la page 21 de la partition). Or, comme cette musique consiste en un montage sonore et qu’elle est fixée sur bande magnétique, elle ne nécessite aucun instrumentiste. La partition devient ainsi un moyen de comprendre l’œuvre, comme on le ferait avec un guide d’écoute. Par ailleurs, les symboles graphiques et autres indications littéraires qui la constituent ne pourraient sûrement pas suffire à reconstituer l’œuvre si l’enregistrement venait à disparaître.
 
Glossaire Crédits